L'humanité perdueCe livre est, d'un bout à l'autre, hanté par les événementsqui font du XXe siècle la plus terrible périodede l'histoire des hommes. Il ne se véut ni panorama, nibilan, mais méditation obstinée et narration inédite dece qui, depuis 1914, est advénu à l'humanité et plusprécisément à cette idée d'humanité si difficilementconquise par les Temps modernes. Il cherche à comprendrepourquoi l'affirmation la plus radicale de l'unitédu genre humain à pu, comme son désavéu le plusfanatique, produire un univérs concentrationnaire.À la fois mortelle et meurtrière, l'idée d'humanité nepeut plus être maniée ni pensée innocemment. Il nousfaut la défendre et la concevoir autrement, véiller à cequ'elle vivé et faire en sorte qu'elle ne recommence pasà tuer.